IMG-9824(1)

Y a pas d’économie sans consommateurs. Les grandes entreprises existent pour plaire au consommateur. En cette journée je remets en question la considération du consommateur par l’entreprise Camerounaise en général. L’importance du Consommateur aux yeux du Producteur dépend de la nature du produit; aliments, friandises, cosmétiques, utilitaires, services et outil ménager.

Au Cameroun, les plus grosses plaintes du côté du consommateur proviennent des secteurs tertiaires de la Télécommunication et des Services Économiques. Sans mentionner le secteur public qui est le plus plaint. Pas pour épargner les secteurs industriel nutritionnel et cosmétiques qui sont plutôt délaissés à l’avantage des produits exotiques dû à une basse qualité générale de ces manufacturés produits sur le territoire. Mythe ou Réalité?  A vous de voir.

Organisé par le FOCACO (Fondation Camerounaise des Consommateurs) en partenariat avec ANOR (Agences des Normes et de la Qualité du Cameroun) ce 15 Mars pour la journée mondiale des  droits des consommateurs à la salle des fêtes d’Akwa, une conférence-débat entre public, intervenant (spécialistes) et entreprises (CHOCOCAM, CAMWATER, Nestle Cameroun, BVS, Canal+ Cameroun et Congo Airways) qui portait sur plusieurs aspects qui sont sensés améliorer la relation producteur-consommateurs via l’optimisation de la qualité des éléments qui consistent en la production et la consommation du dit produit. Comme chaque année et avec raison, l’objectif mère est de promouvoir la consommation des produits “Made in Cameroon” et de sensibiliser la population sur leurs droits en tant que consommateurs.

IMG-9813(1)

Quel est le rôle des consommateurs et des entreprises dans ce processus commun? Les consommateurs ont besoin des produits de qualité à prix rationnels, et les entreprises ont besoin des consommateurs fidèles. Si les entreprises veulent fidéliser leurs consommateurs ils doivent travailler sur leurs crédibilité sur le long terme en offrant des produits sains et à bon prix dés le début de leurs activités qui est un stade important pour stigmatiser leurs réputations. Mais, dans un pays comme le Cameroun et une zone comme l’Afrique minés par le complexe d’infériorité face aux produits des occidentaux, le consommateur lui-même tend à détruire le concept de consommer local même si le produit est de qualité. La bêtise de préférer ce qui vient de chez les occidentaux juste parce que ça vient de chez les occidentaux.
Donc, le rôle du consommateur est d’encourager le producteur à manufacturer les produits de qualité, en s’initiant et s’impliquant dans le processus d’évolution de ce dernier. Si après plusieurs tentatives, le produit n’est toujours pas de qualité standard à l’utilisation, alors là l’entreprise est totalement responsable de son échec.

Pendant cette conférence les intervenants ont exposé sur les Normes selon la certification ANOR. Comment les normes sont établies et l’implémentation suivi dans les différentes industries.

elaborationnorme

Aussi on a mentionné le pouvoir limité des consommateurs au Cameroun et en Afrique en général comparé à chez les Occidentaux où le droit des consommateurs est plus respecté et surveillé.                                                                                                                              Au Cameroun, les désirs des consommateurs ne sont pas assez pris en compte par les dirigeants d’état dans leurs décisions économique et de même les entreprises privées ont tendance à ignorer les doléances des consommateurs et placer le gain financier au centre de leurs intérêts.

DONC

Consommateurs ne nous laissons plus avoir, protestons contre notre surexploitation. Dénonçons les failles et pièges des produits via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc) avec des preuves afin d’alerter les autres consommateurs sur les effets et objectifs néfastes de certains produits et entreprises. Aussi activons les autorités compétentes (ANOR, FOCACO, AKOUM) dans le processus de dénonciation ou d’amélioration de ces produits, engageons des poursuites juridique si possible.

NB : LE CONSOMMATEUR EST ROI

“The World is Mind”

 

Pensé et Ecrit par :

KEUGABE K. Dominique Bern (KDB)

Intelligent Punchlines / SIA / KDB Thoughts

Business & Lifestyle Consultant

Inquiries : dominiquebernk@gmail.com

Advertisements